Comment choisir le bon prénom pour bébé ?

Un prénom, on le garde toute la vie ! Pour éviter de faire un choix que vous regretterez, pensez d’abord à votre enfant. Un prénom mignon à 3 ans peut être désastreux à l’âge adulte. Avec un prénom trop original ou excentrique, votre enfant risque d’être à l’écart de ses petits camarades, et de subir des moqueries. Voici des recommandations pour bien choisir le prénom de bébé.

Pensez au caractère futur de votre enfant

On n’y croit pas souvent, mais le prénom détermine aussi le caractère de votre enfant. Bien sûr, il a une personnalité qui lui est propre, mais vous imaginez bien que vous-mêmes avez un impact sur la construction de sa personne. Vous êtes son environnement le plus proche et direct jusqu’à sa majorité. Vous devez donc impérativement vous pencher sur la personnalité que pourrait avoir votre bébé. Certains sont plutôt timides, très proches de leur famille, à l’écoute et généreuse, tandis que d’autres sont plutôt curieux, téméraires et indépendants.

A lire également : Tout à propos de Sophie la Girafe

Créer une harmonie entre le prénom et le nom

L’association du prénom et du nom doit avant tout être harmonieuse. Il faut également un bon équilibre entre les deux. Si votre nom de famille est déjà long, pour choisir un prénom de fille ou de garçon, mieux vaut miser sur un prénom court. Si le nom de famille est court, vous pouvez choisir un prénom à plusieurs syllabes pour votre enfant. Pensez aussi aux sonorités et aux initiales qui pourraient être embarrassantes (PQ, SM, WC…). Le prénom ne doit pas être trop difficile à prononcer avec une orthographe simple. Vous éviterez à votre enfant la contrainte d’avoir à épeler et répéter son prénom.

Prénoms originaux ou classiques

Vous n’aimez pas les prénoms classiques, choisissez-en un de très original qui se démarque. Attention tout de même à ne pas en faire. Le prénom doit respecter ces conditions prévues par la loi. Sachez que l’Officier d’État civil effectue un contrôle des prénoms au moment de la déclaration de naissance et peut être amené à avertir le procureur de la République, ainsi que le juge aux affaires familiales, si le ou les prénoms choisis sont susceptibles de nuire à l’intérêt de l’enfant. Projetez-vous dans le futur. Un prénom peut être tout à fait craquant à 6 mois et paraitre enfantin 20, 30 ou 50 ans. Imaginez votre enfant dans une fonction prestigieuse avec le prénom qui vous inspire. Vous devez entre autres vous intéresser à la signification du prénom à donner à bébé. Traduisez-le dans plusieurs langues. Certains prénoms sont internationaux et peuvent revêtir différentes significations selon le dialecte.

A lire aussi : Quelques bons conseils à savoir avant l'arrivée du bébé

S’inspirer de la religion

De nombreux prénoms sont associés au christianisme, au judaïsme et à l’islam. L’aspect religieux d’un prénom peut influencer le choix des parents. En effet, nombreux sont les parents qui choisissent des prénoms pour leurs enfants, selon la religion à laquelle ils appartiennent. On estime qu’un prénom d’inspiration religieuse a du sens. Il est rattaché à la vie d’un serviteur de Dieu dont l’histoire pourrait impacter positivement la vie de l’enfant. Le serviteur de Dieu dont on donne le prénom aux enfants pourrait devenir un intercesseur, un protecteur.

ARTICLES LIÉS