Comment appliquer la méthode Montessori à la maison ?

Autonomiser l’enfant, stimuler sa confiance en lui-même, ce sont en résumé les grandes lignes de conduite de la méthode Montessori. Mais, comment l’appliquer avec votre enfant en dehors de l’école ?

Qu’est-ce que la méthode Montessori ?

Élaborée en 1907 par la médecin Maria Montessori, il s’agit d’une méthode d’éducation basée sur la découverte, l’éducation sensorielle et la liberté de l’enfant. De la famille des éducations alternatives, cette méthode fait appel à la pédagogie bienveillante.

A voir aussi : Est-il une bonne idée de réutiliser un cartable deux années de suite

Organiser l’espace et préparer l’environnement

Préparer l’environnement revient à faire en sorte que l’enfant puisse évoluer dans un espace qui le met totalement à l’aise. Pour garantir son autonomie, sa chambre ainsi que les autres pièces de la maison doivent être sécurisées.

À la maison, vous devez donc veiller à ce que son milieu soit adapté à son âge, sa taille et ses capacités. Dans une chambre pour les enfants de 0 à 3 ans, supprimez le lit à barreaux. Un matelas posé simplement sur le sol sera plus efficace. Cela permettra de créer un sentiment de liberté pour votre enfant.

Lire également : Acheter des jeux de plein air pour les enfants

Les chaises et tables doivent faciliter l’apprentissage. Offrez la possibilité à l’enfant de pouvoir les déplacer lui-même en les achetant très légères. Adoptez des étagères plus basses à sa hauteur, de sorte à y entreposer à la vue de l’enfant, des objets utiles à l’apprentissage. Cela stimulera sa volonté de se servir de ces objets.

Réservez un panier ou un plateau pour chaque activité. À table, dès que l’enfant arrive à manger seul, attribuez-lui un mobilier à sa hauteur. Dans la salle de bain, réservez-lui son petit espace avec sa brosse, son dentifrice et son porte-savon. Vous pouvez placer des marches pour qu’il puisse atteindre seul le lavabo ou le w.c..

Faire participer l’enfant à la vie de la maison

Il s’agira ici de stimuler l’intelligence et de développer la mobilité de votre enfant par de petits exercices très pratiques. Dans sa chambre, faites lui faire un peu de tri. Choisissez des couleurs (trois idéalement) en fonction desquelles votre enfant devra trier ses vêtements. Avec peu de mots, vous pouvez lui expliquer le geste, puis démontrez-lui deux fois afin qu’il s’en imprègne. Laissez-le ensuite vous montrer sa capacité à faire de même.

À la cuisine, vous pouvez l’associer à la préparation des repas avec de toutes petites tâches qu’il peut exécuter sans grande difficulté et surtout en toute sécurité. Vous pouvez lui faire transvaser de la farine, des noix ou des lentilles d’un pot rempli à un pot vide.

Pour faciliter l’application de la méthode Montessori à la cuisine, tous les ustensiles qui interviennent au quotidien dans la pratique de la pédagogie doivent s’adapter aux capacités de l’enfant. Inutile de le frustrer avec des outils trop grands qu’il pourra difficilement manipuler.

Pour lui apprendre à nettoyer sa table ou à balayer le sol, délimitez un espace en dessinant un carré par terre et demandez-lui de passer le balai dans cet espace.

Avoir un jardin à la maison est bénéfique pour l’application de la méthode Montessori. En effet, cela permettra à l’enfant d’être connecté aux différents éléments de la nature et de prendre conscience de son environnement extérieur. Offrez-lui une petite pèle ou un petit arrosoir. Cela le motivera à accomplir les petits gestes qui lui seront réservés.

ARTICLES LIÉS