5 conseils pour reprendre le travail après l’accouchement

Réflechissez à l’idée de reprendre le travail ou pas

La décision de reprendre le travail peut sembler évidente à de nombreuses mères, mais en y regardant de plus près, elle n’est pas aussi claire qu’elle l’a semblé.

Commencez par la raison pour laquelle vous reprenez le travail.

A lire également : Comment faire du Baby-sitting à 16 ans ?

Dans la société actuelle, où les frais généraux dépendent souvent de deux salaires, ou lorsque des familles séparées obligent les mères (ou les pères) à retourner sur le marché du travail, les considérations financières sont généralement le facteur le plus important.

Si les considérations financières sont votre principale raison de reprendre le travail, prenez le temps de faire vos calculs pour vous assurer qu’il vous sera réellement plus avantageux de reprendre le travail – en tenant compte des dépenses supplémentaires telles que les frais de garde d’enfants, les frais de déplacement et même le coût de la tenue de travail.

A lire en complément : Quel mot d'excuse pour la maitresse d'école ?

Avoir des discussions d’adultes, retrouver un sentiment d’identité dans un monde qui tourne autour de son enfant, éviter une longue interruption de carrière sur son CV et éviter le syndrome du « nid vide » sont autant de raisons supplémentaires pour lesquelles de nombreuses mères préfèrent reprendre le travail.

Demandez-vous quel est votre objectif principal pour reprendre le travail et déterminez s’il existe d’autres moyens ou des moyens plus efficaces d’atteindre le même objectif.Si ce n’est pas le cas, poursuivez vos objectifs de retour au travail avec enthousiasme.

Restez à l’écart des « pièges

Parfois, la décision de reprendre le travail peut vous donner l’impression d’être jugée pour votre décision.

Les mères qui reprennent le travail immédiatement après la naissance de leur enfant disent qu’elles pensent que les autres pourraient critiquer leur décision.

Si vous avez pris une décision en toute objectivité, éventuellement en appliquant une stratégie similaire à celle mentionnée ci-dessus, vous aurez analysé en profondeur vos options et fait un excellent choix.

Personne ne doit pouvoir vous convaincre du contraire, ne vous laissez donc pas faire.

Élaborez une stratégie pour l’emploi idéal

Posez-vous, par exemple les questions suivantes :

  • Par exemple, quelles sont les compétences que vous souhaitez utiliser ?
  • Quelle est la durée de votre trajet domicile-travail ?
  • Dans quel secteur d’activité préférez-vous travailler ?
  • Quel type de formation vous intéresse ?

Il peut être utile de vous rappeler les emplois que vous avez occupés dans le passé et que vous avez vraiment appréciés, puis d’identifier les compétences qui vous permettraient d’effectuer un travail comparable.

Une fois que vous avez créé cette image, vous devez commencer à rechercher les possibilités appropriées.

Envisagez un changement de carrière

Selon mcommemaman.fr, lorsque les mères décident de retourner sur le marché du travail, elles choisissent généralement des professions réputées pour leurs longues heures de travail ou leur manque de flexibilité, au profit d’organisations favorables à la famille.

Il peut s’agir d’une occasion fantastique d’aligner un nouvel emploi sur votre nouveau mode de vie, et n’oubliez pas que vous pouvez toujours essayer autre chose si les choses ne fonctionnent pas.

Modifiez votre CV

Que vous repreniez le travail peu de temps après avoir eu un enfant ou que vous ayez une absence plus longue sur votre CV, vous aurez acquis de nouvelles compétences.

Les clientes avec lesquelles nous avons travaillé ont abordé cette question de différentes manières, certaines ayant choisi d’inscrire leur période de « maman » comme un vértiable travail à temps plein, en mettant en avant des réalisations telles que la résolution de conflits, la gestion du temps et les prouesses en matière d’organisation.

Demandez de l’aide à votre employeur pour un retour progressif

Lorsque vous êtes prête à retourner au travail, il peut être judicieux de demander de l’aide à votre employeur pour un retour progressif. Cela peut signifier travailler à temps partiel ou commencer par une formation accélérée avant de reprendre vos fonctions normales.

La plupart des employeurs sont disposés à travailler avec les mères qui reviennent d’un congé maternité et peuvent offrir des opportunités telles que le télétravail ou la flexibilité d’horaire pour soulager certains stress liés au travail.

Pensez à bien discuter ouvertement avec votre supérieur hiérarchique dès que possible afin qu’il puisse comprendre vos besoins en tant que maman et collaborer avec vous pour trouver une solution adaptée. Si nécessaire, n’oubliez pas que les lois peuvent protéger les nouvelles mères contre toute discrimination sur le lieu de travail.

Rappelez-vous qu’il n’y a pas de bonne réponse universelle quant aux détails du retour au travail après un congé maternité. Chaque situation est différente et nécessite une approche personnalisée basée sur divers facteurs tels que la durée du congé et l’état actuel du marché du travail dans votre domaine professionnel. Prenez le temps qu’il vous faut pour élaborer un plan qui fonctionne pour vous, votre famille et votre carrière professionnelle : c’est la clé d’un retour réussi !

Organisez un système de garde d’enfant efficace pour une reprise sereine

Reprendre le travail après un congé maternité peut être une période de transition difficile pour les nouvelles mamans, surtout lorsqu’il s’agit d’organiser la garde de leurs enfants. Pour se sentir en sécurité et concentrée sur leur retour professionnel, pensez à bien organiser la garde de vos enfants selon votre disponibilité au travail.

Si possible, mettez aussi en place des plans alternatifs pour ces moments où votre enfant pourrait tomber malade ou lorsque l’école ferme ses portes suite aux vacances scolaires par exemple. En communiquant régulièrement avec votre fournisseur/fournisseuse officiel(le) de soins infantiles désigné(e), vous pouvez coordonner plus facilement tous ces aspects logistiques pour garantir le bien-être de vos enfants tout en étant pleinement concentré(e) au bureau.

ARTICLES LIÉS