Comment se rendre à Barbizon ?

petit village d’artistes est situé à 60 kilomètres de Paris, sur la lisière ouest de la forêt de Fontainebleau. On va à Barbizon ! Un

La renommée de Barbizon se fait autour d’une institution : l’Auberge du Père Ganne. Entre les années 1820 et 1860, de nombreux artistes trouvèrent refuge pour s’inspirer de la nature environnante. Ce qui était alors un petit hameau de bûcherons devint une grotte mythique pour de nombreux peintres impressionnistes du XIXe siècle . Et puisque nous pouvons rester à seulement 100 kilomètres de la maison (avec un certificat), un déconteneur progressif est nécessaire, nous vous en parlerons !

A découvrir également : Quelles sont les règles d'hygiène permettant de limiter les contagions ?

Auberge Ganne 1976, avant sa restauration © Jean-François Landréa Tout a commencé en 1822 avec l’arrivée de Camille Carot à Barbizon. En 1830, Jean-François Millet et Théodore Rousseau débarquèrent également dans ce village, avec le Ambition de peindre la nature aussi intacte que possible. D’autres les rejoignent et l’école Barbizon est née.

A voir aussi : Où aller à 1h de Paris ?

Ce terme, forgé en 1891 par le critique d’art britannique David Croal Thomson, fait référence à cette série de peintres qui ont afflué à Barbizon puis inspiré la peinture impressionniste© Pack-Shot . Entre forêt et campagne, l’art a pris une place centrale dans la vie de ce charmant village, qui abrite aujourd’hui environ 1 200 âmes. Comme l’a dit Vincent Van Gogh, « Rêve à Barbizon ! Cette histoire est subtinvante. »

******Même les boutiques de souvenirs rendent hommage aux impressionnistes © Radu Razvan

  • est-ce qu’on fait là ? Qu’

Les images se répandent dans toute la rue © BarbizonVillage/IG

Musée de Barbizon © anaisr_/ IG

La taverne reconstruite © Christinetriketle/IG

© Alaintotol/IG

Quoi de mieux que de se promener dans le village que de marcher à travers les peintures ? Barbizon est entouré de forêts, la nature magnifiquement préservée, qui est un environnement de verdure et de rochers, idéal pour les petites maisons de lierre, les allées pavées et les ruelles fleuries. © ParisFrenchGuide/IG Entre l’odeur du bois humide qui nous vient de la forêt de Fontainebleau ou celle de la térébenthine, qui s’échappe des ateliers de peintres contemporains, dont beaucoup vivent aujourd’hui à Barbizon, on peut facilement se laisser emporter par l’atmosphère idyllique du lieu.

Voir ce post sur Instagram Un message partagé par Gwladys (@gladmas) le 25 octobre 2018 à 10:43 PDT

Laissez-vous conquérir par le « charme français » de ce village culturel et historique comme les 35 000 touristes qui marchent chaque année dans les rues de Barbizon.

  • Comment on va ?

Comptez une heure de trajet en voiture, Parl’A6.

ARTICLES LIÉS